Bulletin français 1 mai 2021

. VAINCRE L’APARTHEID DE ISRAËL . .

Estimant qu’une solution au conflit entre Israël et la Palestine est la clé de la paix au Moyen-Orient, CPNN a publié de nombreux articles sur ce sujet. De plus en plus, il est reconnu que la situation ressemble à l’apartheid de l’Afrique du Sud.

La défaite de l’apartheid a été rendu possible par une combinaison de lutte en Afrique du Sud et de pressions internationales à travers des boycotts, des désinvestissements et des sanctions. À cet égard, plusieurs initiatives importantes ont été prises depuis le début de cette année.

SANCTIONS

Un rapport publié par Human Rights Watch le 27 avril indique que l’oppression israélienne des Palestiniens a atteint un «seuil et une permanence qui répondent aux définitions des crimes d’apartheid et de persécution». Selon Kenneth Roth, directeur de HRW, «Ceux qui luttent pour la paix israélo-palestinienne, qu’il s’agisse d’une solution à un ou deux États ou à une confédération, devraient entre-temps reconnaître cette réalité pour ce qu’elle est et mettre en œuvre le type d’outils des droits de l’Homme nécessaire pour y mettre fin.

Le rapport de HRW confirme des rapports précédents, comme celui du 12 janvier du groupe israélien de défense des droits de l’Homme, B’Tselem, qualifiant Israël d ‘«État d’apartheid». Selon Richard Falk, qui a servi de 2008 à 2014 en tant que Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humaines dans les territoires palestiniens occupés, B’Tselem est l’organisation de défense des droits de l’Homme la plus respectée d’Israël. Falk déclare que le rapport “confirme les rapports et allégations antérieurs de l’ONU selon lesquels les Palestiniens sont victimes d’un régime d’apartheid qui cherche à imposer des politiques et des pratiques qui garantissent la suprématie des juifs en victimisant le peuple palestinien”.

Peut-être l’évolution la plus importante est la décision de la Cour pénale internationale du 5 février 2021. Par un vote de 2 contre 1, la décision de la Chambre a confirmé le pouvoir de Fatou Bensouda, procureur de la CPI, d’ouvrir une enquête sur les crimes de guerre israéliens commis en Palestine depuis 2014. Falk considère que la décision de la CPI pourrait s’avérer être un point tournant dans la lutte contre l’apartheid israélien, un peu comme le massacre de Sharpeville en 1960 en Afrique du Sud.

Selon Michael Lynk, l’actuel Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humaines dans le territoire palestinien occupé, la décision de la CPI << offre un profond espoir à ceux qui estiment que les conséquences, et non la tolérance, doivent être la réponse à la commission de crimes graves. […] Mettre fin à l'impunité et rechercher la justice ne peut que nous rapprocher de la paix au Moyen-Orient."

BOYCOTTS ET DÉSINVESTISSEMENTS

Les boycotts et les désinvestissements continuent de se développer, en particulier de la part des institutions religieuses et universitaires, comme indiqué sur le site Web du mouvement BDS.

LUTTE EN PALESTINE

La pression continue de croître pour les élections en Palestine afin d’arriver à une lutte unifiée contre l’apartheid, puisque les élections précédemment prévues pour mai ont été reportées. Le militant palestinien Mazin Qumsiyeh rapporte des points clés vers un programme électoral pour le changement social nécessaire, comme convenu lors de récentes discussions avec des militants palestiniens. Ceux-ci comprennent, entre autres:

– Le soutien aux droits de l’Homme, y compris a) le droit au retour des réfugiés dans leurs foyers et leurs terres ainsi que leur indemnisation pour leurs souffrances, b) la pleine égalité avec les femmes (dans tous les aspects des droits sociaux, éducatifs et économiques, c) le droit à l’éducation pour tous, d) le droit à une procédure légale régulière, e) le droit à un environnement propre et sain, f) le droit à l’alimentation / à la subsistance et à un abri;

– La liberté d’expression totale à travers tous les moyens de communication;

– Creation des mécanismes pour éliminer la corruption, le népotisme et autres comportements contraires à l’éthique à tous les niveaux de la société;

LUTTE EN ISRAËL

Israël n’a pas vu de manifestations de masse pour la justice pour la Palestine depuis 2017, date à laquelle quelque 15000 Israéliens ont assisté à un rassemblement à Tel Aviv pour réclamer des progrès pour une solution au conflit entre les deux États.

Cependant, il y a toujours un mouvement parmi les jeunes Israéliens pour refuser de servir dans les forces armées. En janvier de cette année, soixante adolescents israéliens ont publié une lettre ouverte adressée aux hauts responsables israéliens déclarant leur refus de servir dans l’armée pour protester contre sa politique d’occupation et d’apartheid.

QUAND CELA FINIRA-T-IL ET COMMENT?

Citant Richard Falk, “La majorité africaine a attendu plus de 30 ans pour son émancipation de l’apartheid. Le peuple palestinien a déjà enduré les épreuves et les humiliations de l’assujettissement raciste et de la suprématie juive pendant plus de 70 ans. Quand cela prendra-t-il fin et comment?”

DROITS DE L’HOMME




Human Rights Watch : Des politiques israéliennes abusives constituent des crimes d’apartheid et de persécution

LIBERTÉ DE L’INFORMATION



Glen Greenwald : My New Book on Journalism, Exposing Corruption, and the Resulting Risks, Dangers and Societal Changes

DÉVELOPPEMENT DURABLE



Cameroun : Une radio pour la protection de la réserve de biosphère de Waza

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE



We the Peoples : Call for Inclusive Global Governance

En plus des articles, nous listons des événements virtuels pour la culture de la paix: Cliquez ici pour les événements prevus. Le mois dernier, nous avons enregistré 19 événements.

  

ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES



Breizh, France : Femmes de Paix

DISARMAMENT ET SECURITÉ



Latin American Congress of Research for Peace will be held virtually in August

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ


Réseau Panafricain des Jeunes pour la Culture de la Paix: Assemblée générale

ÉDUCATION POUR LA PAIX



Brazil: Compaz invites schools to the 19th edition of the book Londrina Pazeando

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *