Dernier bulletin

SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN .

Ayant subi des attaques d’Israël qui, selon des experts des Nations Unies et d’Amnesty International, pourraient finir par être condamnées comme crimes de guerre, il y a eu un mouvement mondial de solidarité avec le peuple palestinien.

C’était comme si le gouvernement et l’armée israéliens niaiment les allégations, telles que décrites dans le bulletin du CPNN du mois dernier, selon lesquelles ils imitent la politique d’apartheid de l’Afrique du Sud il y a un demi-siècle.

Les attaques israéliennes ont commencé contre les Palestiniens qui protestaient contre les expulsions forcées de leurs compatriotes vivant dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est. Amnesty International a condamné ces expulsions. C’est ce que l’ONG a appelé «une force répétée, injustifiée et excessive contre les manifestants palestiniens à Jérusalem-Est occupée». Après cela, les attaques israéliennes se sont transformées en une guerre contre Gaza, où, selon l’ONU, “222 personnes, dont 63 enfants, ont été tuées… Plus de 450 bâtiments dans la bande de Gaza ont été complètement détruits ou endommagés par des missiles,. Parmi eux se trouvaient six hôpitaux, neuf centres de santé, une usine de dessalement d’eau qui approvisionait environ 250 000 Palestiniens en eau potable, ainsi qu’une tour abritant des médias, dont le réseau Al Jazeera, et Associated Press (AP). ” La guerre était presque complètement unilatérale, car l’ONU a déclaré que seules “12 personnes sont mortes en Israël à la suite des combats”.

La liste des événements de solidarité avec le peuple palestinien a eu une portée mondiale, comprénant des événements répertoriés un peu partout : dans presque tous les 50 États des États-Unis et dans 27 villes du Royaume-Uni; en Europe: Belgique, Bosnie-Herzégovine, îles Canaries, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Irlande, Italie, Lituanie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède et Suisse. En l’Amérique : Canada, Colombie, Costa Rica, Guatemala. En Asie / Pacifique: en Australie, au Bangladesh, en Nouvelle-Zélande et au Pakistan, tandis qu’en Afrique: le Maroc et l’Afrique du Sud, manifestaient aussi.

Les photos montrent d’énormes mobilisations à Londres, New York, Washington, DC, Beyrouth et au Pakistan.

En plus du mouvement de solidarité internationale, il y a eu des mobilisations pour la paix en Palestine et en Israël.

Selon notre source en Palestine, «Aujourd’hui [le 18 mai] restera dans l’histoire comme l’un des jours les plus puissants de la résistance palestinienne à la non-violence contre les agressions israéliennes. Les Palestiniens de toute la Cisjordanie occupée, de Gaza et à l’intérieur d’Israël ont pris part dans “GRÈVE GÉNÉRALE” pour protester contre l’occupation israélienne, les agressions à Jérusalem et les bombardements à Gaza !! ”

En Israël, des milliers de Juifs et d’Arabes se sont rassemblés à Tel-Aviv dans une marche de masse et un rassemblement pour la paix et la coexistence, organisés par les mouvements «Standing Together» et «Breaking the Silence».

Les mouvements de solidarité ont utilisé les médias sociaux, malgré les tentatives de Facebook pour les censurer, selon une lettre à Facebook signée par de nombreux mouvements progressistes bien établis aux États-Unis. Ils ont écrit que «la décision des dirigeants de Facebook en ce moment de collaborer directement avec le ministre israélien de la Défense et de la Justice, Gantz, sur la modération du contenu, sans une parité appropriée d’engagement du gouvernement jusqu’à ce que la société civile l’y invite, est plus que scandaleuse… Facebook doit prendre…… des mesures urgentes et cruciales pour réparer cette méfiance envers nos communautés et nous assurer que nous pouvons compter sur Facebook et Instagram comme des espaces civiques gratuits et des outils pour responsabiliser les gouvernements: ”

En réponse à la question de savoir ce que les gens peuvent faire pour soutenir la lutte palestinienne pour la liberté, la justice et l’égalité, le mouvement BDS a énuméré cinq types d’actions, y compris les types de pressions morales, économiques et politiques internationales qui ont contribué à la fin de Apartheid sud-africain.

Pouvons-nous imaginer que la liberté, la justice et l’égalité finiront par être atteintes comme ce fut le cas en Afrique du Sud? La réponse est «Oui», selon le blog de ce mois-ci pour la culture de la paix.

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ

London

People Around the World Stand Up in Solidarity With Palestine

LIBERTÉ DE L’INFORMATION

Amada1
Nonviolent Response to the Crisis in Colombia

DÉVELOPPEMENT DURABLE

manif

France : Marche pour le Climat: Plusieurs Milliers de Personnes Défilent à Paris

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE

Haiti

Haïti : La CNDDR réalise un atelier de trois jours pour finaliser sa stratégie nationale de désarmement

En plus des articles, nous listons des événements virtuels pour la culture de la paix: Cliquez ici pour les événements prevus. Le mois dernier, nous avons enregistré 13 événements.

  

ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES

podcast

Think African Podcast Episode 1: Planting Seeds

DISARMAMENT ET SECURITÉ

Brisbane

Australia : Brisbane Weapons Expo Protest Planned

DROITS DE L’HOMME


Amnesty

Amnesty International : Israël/TPO. Il faut mettre fin à la répression brutale des Palestinien·ne·s qui manifestent contre les déplacements forcés à Jérusalem-Est occupée

ÉDUCATION POUR LA PAIX

Quintana

Mexico: Quintana Roo celebrated a unique virtual hip hop festival in Maya language