Le Congo et l’UNESCO Veulent Cultiver la Paix en Milieu Jeune

. TOLÉRANCE & SOLIDARITÉ .

Un article par Don Verdon Bayeni dans Vox

Le ministre de la Jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de l’emploi et de la formation qualifiante, Hugues Ngouélondélé a indiqué le 12 août à Brazzaville que l’atelier de renforcement des capacités des leaders des associations juvéniles visait à cultiver la culture de la paix et la non-violence auprès des jeunes.


(Cliquez sur l’image pour l’élargir.)

« En vous choisissant comme des bénéficiaires de cette formation comme des agents de sensibilisation de la culture de paix et la cohésion sociale, vous devez ainsi réaliser votre responsabilité à être des citoyens chargés à apporter les informations nécessaires pour le changement des mentalités des jeunes qui sont appelés à se détourner des antivaleurs, la violence et le repli identitaire », a expliqué Hugues Ngouélondélé.

(Voir suite sur colonne de droite. . . )

Question related to this article:

 

Youth initiatives for a culture of peace, How can we ensure they get the attention and funding they deserve?

(. . . suite)

L’atelier de renforcement des capacités sur la culture de la paix organisé par L’UNESCO et le Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix, en collaboration avec le ministère en charge de la jeunesse entend doter les leaders des associations des jeunes en vue de l’autonomisation et la responsabilisation de la couche juvénile.

« Cette formation doit être un moment de renforcement de l’esprit patriotique à tous les niveaux de la société congolaise. Il s’agira pour vous d’assurer la transmission des enseignements reçus auprès de vos organisations respectives afin que la culture de la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble soit le leitmotiv de tous les jeunes », a fait savoir Fatoumata Barry Marega, la représentante de l’UNESCO au Congo.

Après cet atelier, les bénéficiaires sont appelés à répercuter les informations reçues au sein de leurs associations respectives ainsi que d’autres milieux juvéniles et au moyen des campagnes de proximité et médiatiques.

(cliquez ici pour une version anglaise de cet article.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *