Côte d’Ivoire : Recherche de la paix: Des leaders d’association et de communauté apportent leurs contribution

. EGALITE HOMMES/FEMMES .

Un article de Abidjan News

« J’aime mon pays, je participe à la paix » c’est le slogan de l’ONG voix de femme pour sa campagne de sensibilisation en faveur de la paix en cette période électorale. A travers une série de tournées depuis le 22 septembre dans les communes d’Abidjan, voix de femmes a engagé le dialogue avec les populations afin de recueillir leurs contribution pour la paix .L’étape de clôture à Koumassi le vendredi 09 octobre 2020 à la salle de la maire de la dite commune n’a pas dérogé à la règle. Une table ronde a permis aux populations d’apporter leur pierre à l’édifice de la paix.

(Voir suite sur colonne de droite. . . )

(Cliquez ici pour une version anglaise de cet article.)

Questions for this article:

Can the women of Africa lead the continent to peace?

(. . . suite)

Yao Akissi Cedia Christelle, présidente de l’ONG a fait savoir que voix de femme à l’origine a pour objectif de lutter contre les violences faites aux femmes et aux enfants c’est-à-dire bâtir un leadership efficace des femmes et des jeunes filles en vue d’assurer leur autonomie et leur développement, aider ces femmes victimes dans le processus judiciaire et psychologique, éduquer et sensibiliser les enfants et les adolescents, alphabétiser les femmes illettrées et créer un centre d’accueil. Selon la présidente Cynthia, ces objectifs ne peuvent se réaliser que dans un cadre de paix d’où la nécessité pour voix de femme de prendre son bâton de pèlerin en cette période électorale pour aller à la rencontre des populations pour parler de paix.

M. Koffi Wilfried Kpondou Responsable Adjoint de la Commission du projet insistera sur le caractère apolitique de l’ONG. Abondant dans le même sens la marraine Kourouma Rokia a fait savoir à l’auditoire que Voix de femme entend entretenir ce caractère apolitique pour atteindre ses objectifs.

Touré Souleymane vice président des affaires culturelles et communautaires traduira la joie du maire Cissé Bacongo pour cette initiative qui augure de belles perspectives pour sa commune et la Côte d’Ivoire toute entière. A en croire M. Touré sa longue carrière d’enseignant lui a permis de savoir « l’importance du dialogue et surtout de l’intérêt de la paix et de l’homme au centre des débats », a-t-il dit avant déclarer ouverte la table ronde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *