anglais
espagnol
Facebook
GLOBAL MOVEMENT FOR A CULTURE OF PEACE

Sur la gauche ci-dessous, vous trouverez un article de CPNN et sur la droite la discussion qui s'y rapporte. Vous êtes invité à lire et à discuter en cliquant sur l'une des questions listées ici, ou, si vous le souhaitez, poser une nouvelle question. Prenez le temps de cocher l'un des boutons ci-dessous en choisissant le niveau de priorité qui doit être donné à cet article.

S'informer Êcrire Lire Accueil L'équipe Discuter Rechercher S'inscrire Contact
par domain d'action
par région
par catégorie
par date
Les Nations Unis et la Culture de Paix
Le Mouvement Mondial pour une Culture de Paix
Valeurs, Attitudes, Actions
CPNN Reglements
Envoyer un Rapport
Devenez un Reporter de CPNN

Blackout de Wikipedia pour protester contre l'atteinte a la liberté d'expression sur Internet

un article par Kiki

Wikipedia, l'encyclopedie d'Internet, a decidé de fermer son service anglophone pour 24 heures le 18 janvier en protestation contre deux propositions de loi aux USA, qui, si elles étaient votées, menaceraient la liberté d'expression sur Internet. La décision a été annoncée le 16 janvier 2012 par Sue Gardner de Wikimedia Foundation. La traduction suivante de ses remarques a été faite par Traduction Framalang : Clochix, Poupoul2, DonRico.



click on photo to enlarge

Mme Gardner a constaté sur le site anglais de Wikipedia que "la fermeture est un acte de protestation contre deux propositions de loi aux USA – le Stop Online Piracy Act (SOPA) présentée à la Chambre des représentants, et le PROTECTIP Act (PIPA) au Sénat – qui, si elles étaient votées, endommageraient gravement l’Internet libre et ouvert, dont Wikipedia."

Comme elle l'a expliqué, "La communauté de la Wikipedia anglophone estime que ces deux lois, si elles étaient votées, seraient dévastatrices pour le Web libre et ouvert. Au cours des dernières soixante-douze heures, plus de 1.800 Wikipédiens ont participé à une discussion visant à définir les actions que la communauté pourrait vouloir entreprendre contre SOPA et PIPA. C’est de loin le plus fort niveau de participation à un débat jamais vu sur Wikipedia, et cela illustre combien les Wikipédiens se sentent concernés par ces propositions de lois. L’écrasante majorité des participants est favorable à une action de la communauté afin d'encourager une participation plus générale de la population contre ces deux lois. Parmi les propositions étudiées par les Wikipédiens, ce sont celles qui conduiraient à un « blackout » de la Wikipedia anglophone, conjointement avec des blackout similaires d’autres sites opposés à SOPA et PIPA, qui ont reçu le plus de soutien."

. . . "En prenant cette décision, les Wikipédiens essuieront des critiques pour avoir abandonné leur neutralité et pris une position politique. C’est une question justifiée et légitime. Nous souhaitons que les internautes accordent leur confiance à Wikipedia, et ne craignent pas d’être soumis à une quelconque propagande. Mais bien que les articles de Wikipedia soient neutres, son existence ne l’est pas. Comme l’a écrit récemment Kat Walsh, qui appartient au conseil d’administration de la Wikimedia Foundation, sur une de nos listes de discussion : 'Nous dépendons d’une infrastructure légale qui nous permet de publier nos sites. Et nous dépendons d’une infrastructure légale qui permet aussi à d’autres sites d’héberger du contenu produit par les utilisateurs, qu’il s’agisse d’information ou d’avis personnels . . . Si ce contenu pouvait être censuré sans autre forme de procès, cela serait néfaste pour qui veut exprimer son opinion, pour le public, et pour Wikimedia. . .'"

Sue Gardner continue : "Je nourris l’espoir que, lorsque Wikipedia fermera le 18 janvier, les internautes comprendront que nous le faisons pour nos lecteurs. Nous soutenons le droit de chacun à la liberté d’opinion et à la liberté d’expression. Nous estimons que tout le monde devrait avoir accès à du matériel éducatif pour un large éventail de sujets, même s’ils ne peuvent pas le payer. Nous croyons à un internet libre et ouvert où l’information peut être partagée sans entrave. Nous croyons que des propositions de loi telles que SOPA ou PIPA, ou d’autres lois similaires en cours de discussion à l’intérieur ou à l’extérieur des États-Unis, ne font pas avancer les intérêts du grand public. . . "
.../...

"La réalité, à notre sens, c’est que le Congrès ne renoncera pas à SOPA, et que PIPA est toujours en pleine forme. Qui plus est, SOPA et PIPA ne sont que les indicateurs d’un problème bien plus important. Partout dans le monde, nous observons la mise en place de réglementations destinées à combattre le piratage et à réguler internet d’autres manières, avec pour effet de nuire aux libertés numériques. Notre inquiétude ne se limite pas à SOPA et PIPA, qui ne sont que des éléments du problème. Nous voulons que l’internet demeure libre et ouvert, partout dans le monde, et pour tous."

( Cliquez ici pour une version anglaise)

DISCUSSION

Question(s) liée(s) à cet article:


Free flow of information, How is it important for a culture of peace?

* * * * *

LATEST READER COMMENT:

Perhaps the simplest way to illustrate the essential importance of free flow of information for a culture of peace is to discuss the importance of the control of information for the culture of war.

Here are excerpts from an Washington Post investigation two years ago entitled Top Secret America: A hidden world, growing beyond control.  To read the original, click here.

"* Some 1,271 government organizations and 1,931 private companies work on programs related to counterterrorism, homeland security and intelligence in about 10,000 locations across the United States.

* An estimated 854,000 people, nearly 1.5 times as many people as live in Washington, D.C., hold top-secret security clearances.

* In Washington and the surrounding area, 33 building complexes for top-secret intelligence work are under construction or have been built since September 2001. Together they occupy the equivalent of almost three Pentagons or 22 U.S. Capitol buildings - about 17 million square feet of space.

* Many security and intelligence agencies do the same work, creating redundancy and waste. For example, 51 federal organizations and military commands, operating in 15 U.S. cities, track the flow of money to and from terrorist networks.

* Analysts who make sense of documents and conversations obtained by foreign and domestic spying share their judgment by publishing 50,000 intelligence reports each year - a volume so large that many are routinely ignored." . . .

"Every day across the United States, 854,000 civil servants, military personnel and private contractors with top-secret security clearances are scanned into offices protected by electromagnetic locks, retinal cameras and fortified walls that eavesdropping equipment cannot penetrate. . .

Much of the information about this mission is classified. . ...suite.


Cet article a été mis en ligne le January 18, 2012.

Si vous souhaitez poser une nouvelle question liée à cet article, vous devez d'abord vous enregistrer et ensuite inscrivez vous. Ensuite, copiez le titre de cet article (Blackout de Wikipedia pour protester contre l'atteinte a la liberté d'expression sur Internet ) et son numéro (669 ) et entrez ces informations avec votre nouvelle question et une introduction à la question ici.


Les articles sont listés par ordre de priorité selon les votes des lecteurs. Pour cela, vous êtes invité à choisir le niveau de priorité qui doit être donné à cet article en cochant l'un des boutons ci-dessous: Cet article doit-il être prioritaire?