Dernier bulletin

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX

Dans notre enquête de cette année, nous avons trouvé 655 actions pour cette Journée qui ont eu lieu dans le monde entier. Il s’agit plus ou moins du même nombre que pour 2018.

Le thème de cette année, décidé par les Nations Unies, était l’action climatique pour la paix. Le thème de cette Journée était ainsi associé aux énormes mobilisations contre le changement climatique qui se sont déroulées ce mois-ci dans le monde entier.

Le plus grand nombre d’actions organisées pour la Journée internationale de la paix, soit 280, s’est déroulé aux États-Unis et au Canada, grâce à la remarquable mobilisation de Campaign Nonviolence. Pour citer leur site Web: “Depuis trois décennies, Pace e Bene anime des formations à la non-violence, publie des ouvrages sur la non-violence et prend des mesures en faveur du changement non-violent. Dans l’esprit de St. Francis, Gandhi, Dorothy Day et du Dr Martin Luther King, Jr., nous avons constamment invité des personnes partout dans le monde à suivre le chemin de la non-violence. Maintenant, Campaign Nonviolence va encore plus loin dans ce travail. . pour la Semaine d’action nationale de la non-violence, chaque mois de septembre, nous nous mobilisons à travers le pays et dans le monde pour une culture de la paix, l’égalité économique, justice raciale et une restitution saine de notre environnement.”

Il y a eu également une très large mobilisation cette année en France, grâce aux efforts du Mouvement de la paix qui était responsable de la moitié des 144 actions en Europe. Pour citer leur site Web, tel que traduit par CPNN, “le Mouvement de la Paix agit pour le désarmement, en particulier nucléaire, mais aussi contre la production et les transferts d’armements, pour la réduction des budgets militaires. Constitué de près de 150 comités répartis sur toute la France et tissant des liens avec des organisations internationales pacifistes, le Mouvement de la Paix entend proposer des initiatives autour des 8 points constitutifs de la décennie internationale (ONU – UNESCO) de la promotion d’une culture de la Paix et de la non-violence :
Le renforcement d’une culture de la paix par l’éducation,
La promotion d’un développement durable sur les plans économique et social,
La promotion du respect de tous les droits de l’Homme,
Les mesures visant à assurer l’égalité entre les femmes et les hommes,
Les mesures visant à favoriser la participation à la vie démocratique,
Les mesures visant à développer la compréhension, la tolérance et la solidarité,
Les mesures visant à soutenir la communication participative et la libre circulation de l’information et des connaissances,
Les mesures visant à promouvoir la paix et la sécurité internationales.”

Dans le reste du monde, contrairement à l’Amérique du Nord et à l’Europe, les peuples souffrent de guerres et de conflits armés, et c’est là que se trouvent les mobilisations les plus remarquables pour la Journée internationale de la paix.

En Amérique latine, des mesures ont été prises en Colombie afin de renforcer l’accord de paix mettant fin aux décennies de guerre et de souffrances. Le défilé de mode à Bogota, organisé par des membres de l’ancienne guérilla des FARC, passés de l’arme à la machine à coudre, a défilé sur le podium avec des pancartes appelant à la mise en œuvre de l’accord de paix. À Medeillin, c’était un bar local qui prenait en charge l’organisation d’ateliers et de manifestations sportives en soutien à l’accord. À Tumaco, c’était une pièce de théâtre et à Valleduopar, une exposition de photos.

Dans les pays de l’ex-Union soviétique, la majorité des 54 actions ont eu lieu des deux cotés du conflit armé en Ukraine. Les mères et les enfants ont lancé des cris poignants appelant à la fin de la violence et de la séparation. Espérons que leurs cris soient entendus et mènent à la paix !. Dans la zone Est à Rovenka, “Au son des” Cloches de la paix “, les enfants se sont mis en cercle et ont joint leurs mains … Ensemble, ils ont souhaité que la guerre se termine dans le Donbass.” “À Avdeevka, qui a été à plusieurs reprises sous le feu, où ils entendent encore des coups de feu et pansent leurs plaies (il y a encore beaucoup de maisons détruites et endommagées par les bombardements), il existe un lien spécial avec la Journée mondiale de la paix à l’école n ° 7… où les élèves fabriquaient des colombes en papier, écriver ce qu’ils feraient pour la paix et organiser également une foule dansante dans la rue.” Et dans la zone Ouest, à Kvasilovsky, “Tous ceux qui étaient présents avaient les larmes aux yeux alors qu’ils observaient les enfants … tendant la main vers nous, adultes: “Je veux la paix! Je ne veux pas entendre le mot “guerre !”

En Afrique, 9 des 53 actions ont eu lieu en République démocratique du Congo, qui continue de souffrir de décennies de guerres locales. À Beni “Alors que la paix est célébrée dans d’autres pays du monde, chez nous on célèbre les assassinats, des massacres, des pillages…” À Kananga “C’est depuis que nous sommes au mouvement citoyen lutte pour le changement pendant ou après les atrocités de Kamwina Nsapu nous n’avons jamais cesser de lancer le message de paix, mener des campagnes de sensibilisation, participer dans différentes émissions des chaînes de radios pour appeler les gens qui avaient les armes dans leurs mains pour déposer et faire la paix”. Et au Sud-Kivu “La journée internationale de la paix est célébrée pendant qu’un climat d’insécurité reste entretenu par la présence des groupes armés qui sèment terreur et désolation au Sud Kivu et dans toute la partie Est de la RDC.”

En ce qui concerne les États arabes, face à la terrible guerre en cours dans leurs pays, trois villes du Yémen: Aden, Hadramaout et Taiz ont célébré la Journée internationale de la paix. Á Taiz de jeunes étudiants en art ont réalisé des dessins avec des écrits exprimant la paix, la coexistence, la fraternité, la tolérance, des expressions appelant au dialogue et à la tolérance entre tous les groupes religieux, partis et regroupements, accordant la priorité aux intérêts de la nation, renonçant au sectarisme et à la violence, et appelant tous à travailler ensemble pour une paix durable. . .mettant le message que Taiz, malgré son siège et sa guerre, est toujours une ville qui aime la vie, l’art et la beauté et est toujours une ville d’amour, de coexistence et de paix.” D’autres actions ont été menées pour célébrer les récents accords de paix au Soudan et consolider la paix en Syrie.

En Asie et dans le Pacifique, la Journée n’a pas été consacrée à la résolution de conflits et de tensions comme en Afghanistan, au Cachemire, au Myanmar et en Corée, mais en Chine, le massacre de Nanjing, perpétré lors de l’invasion japonaise de 1937, continue d’être commémore cette année par des chants de paix de la chorale “Zi Jincao”.

En somme, nous avons souligné ici les aspects de la Journée internationale de la paix qui contribuent à la prise de conscience nécessaire à une éventuelle transition de la culture de la guerre à une culture de la paix.

 

GLOBAL

Journée internationale de la paix: Que s’est-il passé cette année?

ÉTATS-UNIS ET CANADA

États-Unis et Canada: Journée internationale de la paix

EUROPE


Europe: Journée internationale de la paix

ASIE ET PACIFIQUE

Asie et Pacifique: Journée internationale de la paix

PAYS EX-SOVIÉTIQUES

Pays Ex-Soviétiques: Journée internationale de la paix

ETATS ARABES ET MOYEN-ORIENT

Etats Arabes et Moyen-Orient: Journée internationale de la paix

AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES


Latine et Caraïbes: Journée internationale de la paix

AFRIQUE

Afrique: Journée internationale de la paix