French
Spanish
GLOBAL MOVEMENT FOR A CULTURE OF PEACE

On the left below, please find an article for the Culture of Peace News Network and on the right the discussion related to this article. You are invited to read and join in the discussion by clicking on any of the questions listed here, or, if you wish, you may enter a new discussion question as described on the bottom of this page. Please take the time to check one of the boxes below as to whether this article should be given a high priority, a medium priority or no priority

Learn Write Read Home About Us Discuss Search Subscribe Contact
by program area
by region
by category
by recency
United Nations and Culture of Peace
Global Movement for a Culture of Peace
Values, Attitudes, Actions
Rules of the Game
Submit an Article
Become a CPNN Reporter


L’ONG HED Tamat resolument engagée pour la culture de la paix a Agadez (Niger)
an article by Ibrahim Manzo DIALLO pour Aïr Info, actualités du Niger (abregé)

Les 17, 18 et 19 décembre derniers, un forum Régional axé sur la thématique de la consolidation de la paix et du développement était organisé à Agadez par l’ONG HED-Tamat en étroite collaboration avec les autorités régionales, les services techniques, les autorités coutumières, les élus locaux, les organisations de la société civile et les représentants des communes. Ce forum faisait suite à une série de onze fora communaux dont il constitue à la fois la synthèse et le bilan.



click on photo to enlarge

Rappelons que les autorités régionales, avec à leur tête le Gouverneur de la Région, le Colonel Major Elhadji Garba Maïkido et le Président du Conseil Régional, M. Mohamed Anacko ont tenu à prendre part personnellement aux travaux de ce forum. . . . le Gouverneur a fait observer que « La situation qui prévaut dans certains pays de l’espace sahélo-saharien, le conflit armé qui persiste au Mali et l’instabilité politique que connaît la Libye et où vivent beaucoup de nos compatriotes doivent nous interpeller à chaque instant. L’évolution de la situation dans ces pays peut à terme avoir des influences sur la stabilité de toute la sous-région ».

Avec les récents développements de la situation au Mali, cette préoccupation exprimée par le Colonel Major Maïkido et partagée par beaucoup de participants au forum prend aujourd’hui tout un sens quasiment prémonitoire. En effet, l’intervention des forces françaises dans le conflit malien aura plusieurs conséquences à la fois à l’échelle locale et sur le plan sous-régional. Au-delà de la modification du rapport des forces entre les belligérants, cette tournure prise par le conflit, risque de jeter sur les routes à la fois les populations civiles qui iront grossir les camps des déplacés, mais aussi des « éléments » plus ou moins structurés des divers groupes armés qui auront perdu pied dans leurs fiefs. . .

Pour raffermir la paix et la sécurité si chèrement retrouvées dans la Région d’Agadez en particulier et au Niger en général, les autorités politiques et administratives, les élus locaux, les chefs traditionnels et les partenaires techniques et financiers doivent maintenir coûte que coûte le cap. . . Les partenaires techniques et financiers doivent redoubler d’efforts pour accompagner les efforts des autorités en matière de consolidation de la paix. En effet, comme le dit l’adage, « mieux vaut prévenir que guérir ». C’est maintenant qu’il faut s’investir dans la culture de la paix. . .

Quant à l’ONG HED-Tamat, conformément à son engagement de poursuivre ses interventions dans la Région d’Agadez, elle doit consolider les acquis du Projet Culture de la Paix en renforçant les jalons posés. Elle doit, comme du reste cela lui a été solennellement demandé durant les travaux du forum régional, intégrer toutes les communes de la Région d’Agadez à la dynamique de culture de la paix. Les communes du Kawar (Département de Bilma) de part leur position géographique constituent assurément un espace qui ne saurait être omis dans toute réflexion en rapport avec le renforcement de la paix et de la sécurité.

( Cliquez ici pour une version anglaise)

DISCUSSION

Question(s) related to this article:


In the face of armed conflicts in the Sahara-Sahel, Can a culture of peace be established?

* * * * *

Latest reader comment:

As often occurs, in the Sahara-Sahel, in the face of the terrible violence of religious extremists in Mali, there is a dialectic so that the more the violence, the more the demand for a culture of peace.


This report was posted on February 3, 2013.