French
Spanish
GLOBAL MOVEMENT FOR A CULTURE OF PEACE

On the left below, please find an article for the Culture of Peace News Network and on the right the discussion related to this article. You are invited to read and join in the discussion by clicking on any of the questions listed here, or, if you wish, you may enter a new discussion question as described on the bottom of this page. Please take the time to check one of the boxes below as to whether this article should be given a high priority, a medium priority or no priority

Learn Write Read Home About Us Discuss Search Subscribe Contact
by program area
by region
by category
by recency
United Nations and Culture of Peace
Global Movement for a Culture of Peace
Values, Attitudes, Actions
Rules of the Game
Submit an Article
Become a CPNN Reporter


La communauté musulmane du Burkina dit non à l’intégrisme de la « Jeunesse des associations musulmanes »
an article by El Hadj Adama Sakandé pour le bureau du Faso

"Le dimanche 30 décembre 2012, une délégation de la Communauté musulmane du Burkina Faso s’est rendue à l’archevêché de Ouagadougou pour une visite de courtoisie aux autorités de l’Eglise catholique.



click on photo to enlarge

A la suite de cette visite, des jeunes dits « Jeunesse des associations islamiques » se sont rendus chez le Grand- Imam et lui ont manifesté leur mécontentement sous prétexte qu’elles ont leur religion et nous avons la nôtre.

Dans l’optique de promouvoir le dialogue islamo-chrétien afin de préserver la paix dans notre pays, les autorités catholiques et musulmanes ont initié ces visites de courtoisie et d’échanges. Chose qui s’avère indispensable si nous observons ce qui se passe ailleurs. Le saint Coran, parole de Dieu, regorge de versets qui nous encouragent à cela.

Dans Sourate l’araignée verset 46, Dieu dit : « Ne discutez avec les gens du livre que d’une façon courtoise, à moins qu’il ne s’agisse de ceux d’entre eux qui sont de mauvaise foi ». Dites- leur : « Nous croyons à ce qui nous a été révélé comme à ce qui vous a été révélé ; notre Dieu est le même que le vôtre, et nous Lui sommes entièrement soumis ». Autrement dit, échangez de la plus belle manière avec les gens de l’évangile et de la thora sauf les prévaricateurs parmi eux.

Aussi, la Communauté musulmane du Burkina Faso, par la présente déclaration tient à réaffirmer sa volonté de promouvoir la paix entre les différentes communautés et surtout rassurer les uns et les autres qu’elle est et restera une communauté de juste milieu, pacifique et tolérante.

Fidèle à sa ligne, elle continuera de prôner la coexistence pacifique entre les adeptes des différentes confessions religieuses. Elle poursuivra les initiatives de dialogue avec les leaders des autres religions pour la paix et le développement de notre pays.

Sa jeunesse, consciente et éduquée, n’a jamais été mêlée ni de près ni de loin à la récente manifestation intolérable chez le Grand Imam de Ouagadougou. Ladite manifestation a été orchestrée et organisée par des musulmans malintentionnés qui, depuis un certain temps, tentent , par tous les moyens d’infiltrer notre communauté pour la dévier de sa ligne et faire de notre jeunesse, une jeunesse en rupture avec la tolérance et la culture de la paix.

Heureusement, cette tentative parmi d’autres a’ une fois de plus échoué. Ils ont trouvé des jeunes conscients et religieusement éduqués pour leur dire encore que le désordre, le mépris, la haine ne passeront pas par nous pour troubler la paix au Burkina Faso. Notre jeunesse s’est une fois de plus démarquée totalement de ce mouvement dit « Jeunesse des associations islamiques » ; des jeunes et leurs manipulateurs connus pour leur intolérance, leur volonté de créer la’ discorde entre les communautés religieuses.

Puisse Allah Miséricordieux par essence, par excellence, aider le Burkina Faso pour que notre jeunesse musulmane continue de se démarquer des comportements et propos provocateurs, belliqueux que prônent et entretiennent ces musulmans. Qu’Allah nous préserve des affres de l’intolérance religieuse. . .

( Cliquez ici pour une version anglaise)

DISCUSSION

Question(s) related to this article:


In the face of armed conflicts in the Sahara-Sahel, Can a culture of peace be established?

* * * * *

Latest reader comment:

As often occurs, in the Sahara-Sahel, in the face of the terrible violence of religious extremists in Mali, there is a dialectic so that the more the violence, the more the demand for a culture of peace.


This report was posted on February 3, 2013.