Bulletin français 1 juillet 2017

. . . . . . . LA PAIX AVANCE . . . . . .

CPNN a été très actif ce mois-ci, reflétant les progrès dans de nombreux domaines de la culture de la paix (37 articles en anglais, dont 8 traduits de l’espagnol et 5 du français). 



Quatre de ces articles suivent le développement continu des négociations à l’ONU pour un traité visant à interdire les armes nucléaires. À l’approche de la date limite du vote définitif du 7 juillet, le travail des États membres et des organisations non gouvernementales a été intense. Les délégations ont débatu le 21 juin le premier rapport de l’ensemble du projet et sa révision le 27. 



Les ‘’ États nucléaires’’ et leurs alliés boycottent les négociations;  le traité ne les affectera donc pas directement. Cependant, il existe un certain nombre d’éléments proposés du projet de traité qui pourrait les influencer indirectement, bien que l’accord sur ces propositions se révèle difficile à réaliser. Ces éléments comprennent des propositions visant à interdire le transit, la menace d’utilisation et le financement d’armes nucléaires.

Les États qui en sont dotés dépensent collectivement et annuellement 100 milliards de dollars américains sur les programmes de ces armes. Les entreprises qui fabriquent les armes et leurs systèmes d’approvisionnement sont un moteur majeur de la course aux armements nucléaires. Si tous les États qui se joignent au traité d’interdiction nucléaire cessaient de mettre leurs fonds publics dans ces sociétés en interdisant aux banques d’investir dans celles-ci, cela pourrait changer radicalement l’économie de l’industrie de l’armement nucléaire. Et cette action appuierait les efforts des parlementaires et de la société civile afin de réduire les budgets exorbitants en armes nucléaires dans ces États et de réorienter ces fonds vers la santé, l’éducation, l’emploi, l’environnement et le développement durable. 



Nous voyons un exemple de cette stratégie dans les décisions prises ce mois-ci par la Conférence américaine des maires lors de leur réunion annuelle. Ils ont soutenu deux résolutions présentées par les villes membres,  en demandant au Congrès de transférer les fonds militaires vers les besoins humains et environnementaux plutôt que l’inverse. Et ils ont adopté une nouvelle résolution qui se termine comme suit: 



“IL EST RÉSOLU QUE la Conférence des maires des États-Unis invite tous les maires des États-Unis à rejoindre les Maires pour la Paix afin d’atteindre l’objectif de 10 000 villes membres d’ici 2020 et encourage les villes membres des États-Unis à s’impliquer activement en établissant des relations avec les villes sœurs d’autres nations armées, et en agissant au niveau municipal pour sensibiliser le public sur les coûts humanitaires et financiers des armes nucléaires, sur les dangers croissants des guerres entre les États dotés d’armes nucléaires et sur la nécessité urgente de la bonne foi dans la participation à la négociation pour l’élimination mondiale des armes nucléaires “.

Ce mois-ci, quatre de nos articles suivent les progrès pour la paix en Colombie. Le 26 juin, les Nations Unies ont annoncé que les  FARC avaient terminé le ‘’processus de dépôt’’ de leurs armes, selon l’accord de paix de l’an dernier. Et le 6 juin, le gouvernement colombien et l’autre groupe de guérilla, l’ELN, ont annoncé qu’ils avaient conclu une série d’accords, y compris des financements internationaux pour faire avancer le processus de paix. Bien que la violence se poursuive dans de nombreuses régions du pays, il existe d’importantes initiatives de base pour promouvoir la non-violence, y compris les « Radios communautaires pour la paix et la coexistence», lancées à la mi-2016 avec le soutien de l’Union européenne. Cela soutient 400 des 627 stations de radio communautaires en Colombie pour générer une culture de la paix dans les zones rurales les plus reculées, qui sont les zones plus touchées par le conflit armé. 



Sept autres articles reflètent les progrès continus dans l’éducation à la paix dans le monde, y compris les initiatives en République dominicaine, en Irlande du Nord, en Équateur, en Mexique et en Côte d’Ivoire, ainsi que les plans pour les réunions annuelles de l’Institut international pour l’éducation pour la paix et l’Association de recherche pour la paix en Asie-Pacifique. 



De plus, trois articles nous informent du développement du journalisme et de l’écriture pour une culture de la paix en Afrique. Un séminaire régional sur « Le rôle des journalistes et des médias dans la prévention de la violence» a été parrainé par les Nations Unies à Dakar, au Sénégal. Toujours à Dakar, les membres de l’Union des écrivains d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine ont réaffirmé leur engagement à promouvoir une culture de la paix. “Les enfants, les adolescents et les adultes qui nous lisent ont besoin de lire des choses positives qui peuvent booster leur créativité. C’est dans la paix que l’on peut créer”, a déclaré le conseiller spécial du président de la République, Macky Sall. Aussi, en Ouganda, les dirigeants traditionnels qui ont été actifs dans les efforts de paix et de réconciliation disent que le journalisme de la paix en tant qu’outil a été «utile pour mobiliser les gens et joindre les rebelles». 



Enfin, c’est une bonne surprise pour les mouvements pacifistes à travers le monde, que Jeremy Corbyn, le chef du Parti travailliste de l’opposition britannique et ancien président de la coalition Stop the War, a mené son parti à une remarquable progression lors des récentes élections générales. C’était d’autant plus remarquable que les attaques de ses adversaires et de la plupart des médias traditionnels contre ses positions anti-guerre semblent avoir échoué et avoir aidé plutôt que de blesser lui et son parti lors des élections. Il semble que les électeurs britanniques veulent la paix au lieu de continuer à s’impliquer dans les diverses guerres et menaces militaires menées par les États-Unis et l’OTAN. 


      

DISARMAMENT ET SECURITÉ


UN: Conference Considers Revised Draft of Proposed Legally Binding Instrument to Prohibit Nuclear Weapons

TOLÉRANCE ET SOLIDARITÉ



Côte d’Ivoire: Préservation de la paix à Port-Bouët : La jeunesse communale donne ses recettes

PARTICIPATION DÉMOCRATIQUE



U.S. Conference of Mayors Opposes Military-Heavy Trump Budget

DÉVELOPPEMENT DURABLE



Montreal: Official Conference of the UN International Year of Sustainable Tourism for Development

ÉQUALITÉ HOMMES/FEMMES


UN: New films on Global Goals spotlight women’s journeys of resilience

DROITS DE L’HOMME


USA: A Call to Mobilize the Nation through 2018

LIBERTÉ DE L’INFORMATION



Gambia: La jeunesse africaine appelle à la construction de ponts intergénérationnels

ÉDUCATION POUR LA PAIX


Afrique: Dans une Monde de Turbulences, des Écrivains Réaffirment leur Rôle d’Éveil et d’Information”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *