French
Spanish
GLOBAL MOVEMENT FOR A CULTURE OF PEACE

On the left below, please find an article for the Culture of Peace News Network and on the right the discussion related to this article. You are invited to read and join in the discussion by clicking on any of the questions listed here, or, if you wish, you may enter a new discussion question as described on the bottom of this page. Please take the time to check one of the boxes below as to whether this article should be given a high priority, a medium priority or no priority

Learn Write Read Home About Us Discuss Search Subscribe Contact
by program area
by region
by category
by recency
United Nations and Culture of Peace
Global Movement for a Culture of Peace
Values, Attitudes, Actions
Rules of the Game
Submit an Article
Become a CPNN Reporter


Maria Montessori et l’éducation à la guerre
an article by Kiki Chauvin

Je viens de lire un article concernant la pédagogue Maria Montessori écrit par un enseignant de collège et paru dans Rue89.



click on photo to enlarge

La place de la femme dans la société du XIXème siècle était figée dans un enclos social et culturel très limité. Il n’a sans doute pas dû être facile pour Maria Montessori de braver famille et société afin de se réaliser en femme libre !

Docteur en médecine, pédagogue, licenciée en philosophie et en sciences naturelles, cette femme hors du commun, après avoir consacré le début de sa carrière à la défense du droit des femmes et des enfants déficients mentaux, s’est surtout fait connaître en développant de nouvelles méthodes d’éducation.

Sa pédagogie est ouverte ; elle privilégie l’autonomie de l’enfant s’appuyant sur la simple transmission des savoirs. L’enfant n’est pas conditionné ; il apprend par sa propre expérience dans une liberté qui va de pair avec l’apprentissage de l’autodiscipline et où le rythme de chacun est respecté.

C’est une stratégie éducative à l’opposé de notre traditionnel système scolaire !

Il y a actuellement environ 4500 écoles Montessori dans le monde, mais avec une minorité en occident.

Dans cette nouvelle approche, il n’y a pas de place pour la compétition, ni pour l’apprentissage de la violence ; Maria Montessori déclarait lors d’une conférence publique en 1937 :

 « La véritable défense de l’humanité ne peut se baser sur des armes. Tant que nous ne ferons pas confiance à la grande “arme pour la paix” qu’est l’éducation, les guerres continueront de succéder aux guerres et tant la sécurité que la prospérité des hommes ne seront pas assurées. L’éducation étant la seule voie de salut pour la civilisation et l’humanité, elle ne saurait se confiner dans ses limites actuelles ni conserver sa forme présente. »

Où en sommes nous 77 ans plus tard ? Notre compréhension de l’humanité s’est-elle ouverte ou enrichie de quelque progrès en matière de solidarité ? de fraternité ? A t-on changé notre regard sur ‘’l’autre’’ ? ou bien sommes nous toujours dans une « éducation de guerre », de conflits ? de catastrophes ? N’y a t-il pas une confusion possible dans chaque commémoration, entre le respect porté aux victimes des conflits et l’apologie inconsciente de la violence guerrière ?

Il est nécessaire et urgent de renverser cette culture universelle de guerre décrite par Montessori, non pas par une suite de trêves, mais par une réelle et définitive culture universelle de paix.

L’Education à la paix doit détruire la conviction que le pouvoir vient de la force, comme les Droits de l’Homme doivent se substituer à l’exploitation des peuples, la participation démocratique et l’égalité homme-femme doivent gommer la gouvernance autoritaire et la domination masculine !

Pour conclure, je laisse à nouveau la parole à Maria Montessori : « Si l’Homme était un être parfaitement adulte, doté d’un psychisme sain, s’il avait développé un caractère fort et un esprit clair, il ne tolèrerait pas en lui l’existence de principes moraux diamétralement opposés, il ne serait pas capable de prôner en même temps deux sortes de justice qui visent l’une à développer la vie, l’autre à la détruire. »

( Cliquez ici pour une version anglaise)

DISCUSSION

Question(s) related to this article:


What is the relation between peace and education?,

* * * * *

Latest reader comment:

Letter from Mohatma Gandhi to Maria Montessori.

To Madame Montessori

Even as you, out of your love for children, are endeavoring to teach children, through your numerous institution, the best that can be brought out of them, even so, I hope that it will be possible not only for the children of the wealthy and the well-to-do, but for the children of paupers to receive training of this nature. You have very truly remarked that if we are to reach real peace in this world and if we are to carry on a real war against war, we shall have to begin with children and if they will grow up in their natural innocence, we won't have the struggle, we won't have to pass fruitless idle resolutions, but we shall go from love to love and peace to peace, until at last all the corners of the world are covered with that peace and love for which, consciously or unconsciously, the whole world is hungering.

Mohatma Gandhi, Young India, 19-11-''31


This report was posted on 14 novembre 2014.